36 étapes de vérifications avant de lancer son site en ligne

La vérification d'éléments important avant sa mise en ligne est vitale !
Dans cet article :
    Add a header to begin generating the table of contents

    Bienvenue dans le monde passionnant de la mise en ligne de votre site web ! Les agences digitales présentes dans la compilation des meilleures agences de communication à la Réunion, connaissent cette liste de contrôle complète comprenant 36 étapes essentielles. Du polissage du contenu aux tests de performance, nous couvrons tout. Ne négligez pas ces détails apparemment mineurs mais cruciaux pour un lancement sans accroc. Prenez quelques minutes pour passer en revue cette liste exhaustive. Vous êtes sur le point de franchir une étape majeure dans la vie de votre site web, alors assurez-vous que tout est parfaitement en place.

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe

    Les étapes de vérification avant la mise en ligne

    Vous êtes sur le point vous lancez suite à la fin de la confection de votre site internet professionnel ? Pour garantir son succès, nous avons créé une liste de contrôle pratique pour vous assurer un lancement en douceur lorsque vous rendrez votre site public. Nous couvrirons tous les aspects, de la relecture aux tests de performance. Même si certains de ces conseils peuvent sembler élémentaires, c’est précisément l’objectif ! Nous voulons vous aider à vous assurer de ne pas négliger accidentellement des aspects mineurs, mais importants de votre site web. Prenez quelques minutes pour passer au crible cette liste…

    1. Vérifiez les petites erreurs : Ne commettez pas l’erreur d’avoir une coquille sur une page clé. Prenez quelques minutes pour relire l’ensemble du contenu. Recherchez également d’autres petits problèmes tels que des fichiers audio, des vidéos ou du texte factice :
    • Le contenu doit être facile à lire, avec une taille de police appropriée, des phrases courtes, des puces et beaucoup d’espace blanc.
    • Les fichiers audio et vidéo doivent fonctionner correctement.
    • Les images doivent être optimisées, correctement étiquetées et comporter un texte alternatif.
    1. Assurez-vous d’avoir une page de contact : Une page de contact non seulement permet aux visiteurs de vous contacter, mais elle ajoute également de la crédibilité et renforce la confiance envers votre site web. Découvrez comment ajouter une page de contact à votre site web dans cet article.

    2. Intégrez Google Analytics : Lorsque vous lancez un site, vous souhaitez probablement suivre son trafic et en apprendre davantage sur votre public. Avec Google Analytics, vous pouvez suivre :

    • Les caractéristiques générales de vos visiteurs.
    • Les appareils utilisés par les visiteurs.
    • Vos pages, articles et produits les plus populaires.
    • Le comportement et l’engagement des utilisateurs.
    • Les taux de conversion.
    • Les performances des campagnes marketing.
    • La vitesse de chargement de votre site.
    • Les sources de trafic.
    • Et bien d’autres données encore.

    Pour bénéficier de toutes ces données, vous devez configurer Google Analytics sur votre site web. Cet article propose différentes méthodes pour intégrer Google Analytics à votre site et vous apprend à mettre en œuvre chaque méthode.

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe
    1. Assurez-vous d’avoir une bonne convivialité de navigation : Vérifiez que tous les aspects fonctionnels du site web sont opérationnels conformément aux attentes. La convivialité est essentielle pour favoriser les conversions et améliorer le référencement global. Plus important encore, vous devez examiner chaque élément de votre site web comme le ferait un visiteur. Assurez-vous que les images sont optimisées pour une vitesse de chargement optimale. En particulier, testez tous les formulaires d’appel à l’action et de contact. Pour un site à plusieurs utilisateurs, vérifiez la procédure de connexion, les rôles et les informations d’identification.

    Vérifiez l’expérience générale à travers les yeux d’un utilisateur qui consomme le contenu du site web. Si vous avez mis en place des répondeurs automatiques, assurez-vous qu’ils fonctionnent comme prévu. Si votre site web doit accepter des paiements, testez chaque étape du processus d’achat/paiement, y compris la redirection vers la page de confirmation. Cela inclut les téléchargements, les inscriptions, les fonctionnalités du panier d’achat, le traitement des paiements, les notifications par e-mail, ainsi que les boutons et les liens.

    1. Vérifiez le bon fonctionnement de la navigation : À aucun moment les visiteurs ne doivent hésiter quant au bouton sur lequel ils doivent cliquer sur votre site web. De plus, la fonction de recherche sur le site doit être fluide et précise. Essayez de vous déplacer à travers les différentes sections de votre site web comme le ferait un visiteur occasionnel.

    2. Vérifiez la compatibilité avec les appareils mobiles : Le test de compatibilité avec les appareils mobiles est désormais un élément essentiel de toute liste de contrôle pour le lancement d’un site web, compte tenu de l’importance accordée par Google à l’indexation mobile. Par conséquent, votre site web doit être adapté aux appareils mobiles et offrir une expérience aussi fonctionnelle et agréable sur les mobiles que sur les ordinateurs de bureau.

    En d’autres termes, le texte doit être facile à lire sur les appareils mobiles, le contenu doit être identique sur les deux versions de votre site, la navigation doit être intuitive, les boutons correctement espacés, etc. Heureusement, vous pouvez utiliser l’outil de test « Mobile-Friendly » de Google pour évaluer ces aspects.

    1. Vérifiez la compatibilité avec les navigateurs : Il ne suffit pas de visualiser votre site web uniquement sur votre navigateur. Vous devez également vérifier son apparence dans différentes versions des principaux navigateurs. Au minimum, effectuez des tests sur Chrome, Firefox et Safari. Browshot peut vous aider à compléter votre liste de contrôle pour la mise en place du site web. Vous pouvez également utiliser des outils gratuits tels que Browsershots pour effectuer ces tests.

    Browsershots utilise plusieurs ordinateurs situés à différents endroits pour ouvrir votre site web dans différents navigateurs. Ensuite, il capture des captures d’écran de vos pages web dans différents navigateurs et les télécharge sur un serveur central dédié pour que vous puissiez les examiner.

    1. Effectuez des tests de compatibilité : Il peut parfois arriver que des plugins ne soient pas compatibles entre eux. Il est donc recommandé d’effectuer des tests de compatibilité en utilisant des plugins tels que PHP Compatibility Checker. Cela permet d’éviter les problèmes liés à des conflits entre plugins, thèmes ou mises à jour de WordPress.

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe
    1. Préparez-vous aux erreurs 404 : Bien que les erreurs 404 soient peu probables sur un nouveau site web, il est important d’anticiper ces situations. Un visiteur peut faire une erreur de frappe ou arriver sur une page non trouvée. Pour ne pas perdre ce visiteur et améliorer l’expérience utilisateur, créez une page d’erreur 404 personnalisée. De plus, vous pouvez configurer des alertes par e-mail pour être informé des erreurs 404 dès la mise en ligne de votre site web, afin de les corriger rapidement.

    2. Vérifiez la validité des URLs : Lorsqu’un site est déplacé de l’environnement de développement vers la production, il est souvent nécessaire de vérifier que toutes les URLs sont correctes. Assurez-vous de vérifier que toutes les URLs fonctionnent correctement sur la version en ligne de votre site avant de poursuivre dans la liste de contrôle pour le lancement du site.

    3. Assurez-vous que les appels à l’action sont clairs : Il est essentiel de s’assurer que votre site comporte des éléments d’appels à l’action clairs et bien définis. Les appels à l’action guident vos visiteurs vers les zones les plus importantes de votre site. Ils peuvent également vous aider à créer une liste d’adresses e-mail si tel est votre objectif.

    4. Installez et configurez un plugin SEO : Installez un plugin SEO tel que Yoast SEO ou tout autre plugin de référencement pour optimiser le référencement de votre site. Assurez-vous que chaque page possède un titre unique, une méta-description et est optimisée pour l’utilisation de mots-clés pertinents.

    5. Configurez vos permaliens : Utilisez des permaliens qui décrivent le contenu de chaque page, ce qui les rend plus faciles à mémoriser, à utiliser et plus adaptés au référencement.

    6. Vérifiez votre sitemap XML / sitemap HTML : La plupart des plugins de référencement génèrent automatiquement un plan du site pour vous, mais vous devez vérifier qu’il est bien présent :

    • Vérifiez qu’il existe réellement.
    • Assurez-vous qu’il fonctionne correctement et qu’il inclut tout le contenu qu’il devrait.
    1. Vérifiez votre fichier robots.txt : Le fichier robots.txt aide les moteurs de recherche à explorer votre site web de manière plus efficace. Assurez-vous qu’il est correctement configuré. Vous pouvez consulter le guide de Google sur le sujet pour en savoir plus, et nous avons également un article sur la façon d’optimiser le fichier robots.txt de votre site web.

    2. Testez la compatibilité AMP : Si vous utilisez le projet AMP de Google pour accélérer votre site pour les visiteurs mobiles, testez-le sur un appareil mobile ou à l’aide d’un outil de test AMP pour vous assurer que tout fonctionne correctement.

    3. Testez l’intégration des médias sociaux : Essayez vos icônes de médias sociaux pour vérifier qu’elles fonctionnent correctement. Sont-elles liées aux bonnes pages ? Avez-vous installé les bons boutons ? La fonctionnalité de partage fonctionne-t-elle correctement, si vous l’utilisez ?

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe
    1. Vérifiez l’accessibilité de votre site : Assurez-vous que votre site est accessible à tous, y compris aux personnes handicapées. Renseignez-vous sur les bonnes pratiques en matière d’accessibilité sur WordPress.

    2. Mettez en place une solution de sauvegarde : Avant de lancer votre site web, installez et testez une solution de sauvegarde adéquate. Cela vous évitera des problèmes si quelque chose arrive à votre site après son lancement.

    3. Sécurisez votre site web : Accordez une grande importance à la sécurité dès le début. Protégez particulièrement la zone d’administration pour empêcher l’accès de robots malveillants et de pirates.

    4. Confirmez votre SSL : Sachez qu’un site web sans certificat SSL risque d’être étiqueté comme « non sécurisé ». Consultez notre article sur l’ajout d’un certificat SSL à votre site. Vous pouvez également utiliser des vérificateurs en ligne gratuits pour vous assurer que votre certificat est correctement configuré.

    5. Protégez-vous contre les spams : En raison de la popularité de WordPress, il est essentiel d’avoir une solution anti-spam pour gérer les commentaires et garantir la sécurité de votre site.

    6. Mettez à jour le fuseau horaire : Configurez correctement le fuseau horaire de votre site WordPress, car toutes les activités programmées et les plugins en dépendent. Vous pouvez le faire dans les paramètres généraux en sélectionnant le fuseau horaire approprié dans le menu déroulant.

    7. Traitez les aspects juridiques : Bien que cela puisse être ennuyeux, il est essentiel de traiter les aspects juridiques pour éviter les problèmes ultérieurs. Assurez-vous d’avoir les licences requises pour les images, les polices de caractères, les plugins, etc. Pensez également à inclure des « conditions de service » décrivant vos services en détail, une politique de confidentialité pour rassurer les utilisateurs sur la protection de leurs données personnelles, et à respecter les exigences légales telles que le RGPD (règlement général sur la protection des données) et les avertissements relatifs aux cookies.

    8. Supprimez les plugins inutiles : Vérifiez votre tableau de bord et supprimez les plugins qui ne sont plus nécessaires pour maintenir un site WordPress léger et efficace. Pendant la construction de votre site, vous avez peut-être installé des plugins qui ne sont finalement pas utilisés. Débarrassez-vous de ces plugins avant le lancement.

    9. Connectez-vous à Google Search Console : Assurez-vous de vous inscrire et de vous connecter à la Google Search Console pour optimiser la visibilité de votre site dans les résultats de recherche de Google.

    10. Assurez-vous d’une vitesse de chargement optimale : Optimisez la vitesse de chargement de votre site web, en particulier sur les appareils mobiles. Utilisez des outils tels que PageSpeed Insights de Google pour évaluer et améliorer la performance de votre site.

    11. Connectez-vous à Google My Business : Si votre site web est lié à une activité locale, assurez-vous de vous inscrire et de connecter votre entreprise à Google My Business pour bénéficier d’un référencement local de qualité.

    12. Verrouillez votre nom de domaine : Pour éviter le vol de votre nom de domaine, assurez-vous qu’il est verrouillé contre les transferts non autorisés. Vérifiez cette option auprès de votre registraire de nom de domaine.

    13. Optimisez vos balises d’en-tête (H1, H2, H3, H4, etc.) : Vérifiez l’utilisation des balises d’en-tête dans votre contenu pour une bonne structure sémantique. Cela aide les moteurs de recherche à comprendre le contenu de votre site de manière plus claire et précise.

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe
    1. Testez votre site sur différentes tailles d’écran : Assurez-vous que votre site est compatible avec différentes tailles d’écran, y compris les mobiles, les tablettes et les ordinateurs de bureau. Vérifiez que votre site s’affiche correctement et est fonctionnel sur ces différents appareils.

    2. Cohérence avec votre image de marque : Vérifiez que votre site est en harmonie avec votre philosophie et votre image de marque. Assurez-vous que les couleurs, les polices, les visuels et les messages véhiculés sur votre site sont conformes à votre identité de marque.

    3. Qualité du contenu : Le contenu est essentiel. Assurez-vous que votre contenu, qu’il s’agisse de textes ou de médias, apporte une réelle valeur informative et soit intéressante pour vos visiteurs. Mettez-vous à la place de vos utilisateurs et vérifiez la qualité de votre contenu pour le rendre plus attrayant.

    4. Orthographe : Vérifiez les dernières fautes de grammaire, de conjugaison et d’orthographe. Une bonne orthographe et une rédaction soignée sont toujours appréciées par les internautes.

    5. Tailles des images : Optimisez la taille de vos images en les comprimant pour garantir des temps de chargement rapides, en particulier sur les appareils mobiles. Des images trop lourdes peuvent ralentir le chargement de vos pages.

    6. Responsive Design : Vérifiez la compatibilité de vos pages avec le Responsive Design. Assurez-vous que vos pages s’adaptent correctement aux différentes tailles d’écran et que votre expérience utilisateur (UX) est optimale, quelle que soit la plateforme utilisée.

    En suivant ces dernières étapes, vous serez prêt à lancer votre site web avec confiance et à offrir une expérience utilisateur de qualité à vos visiteurs. Bonne chance avec votre lancement !

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe

    Victime du GhostRank ?

    Vous êtes entrepreneur à la Réunion, votre site fait peu ou pas de visite ? Vous êtes sûrement infecté par le virus qui sévit sur 95%

    des sites de la Réunion

    Informez-vous sur le phénomène GhostRank Virus 2024 sur les sites web Réunionnais

    Retour en haut