Votre gestionnaire ads ici : 0262 78 03 01
  •  | 
Définition du content curator

Qu’est-ce qu’un content curator ?

La plupart des discussions que nous entendons sur le contenu tournent autour de la création de contenu. En d'autres termes, il s'agit de créer de nouveaux articles, des billets de blog et d'autres contenus de toutes pièces.

Cependant, ce n'est pas le seul type de contenu qui existe. La curation de contenu offre un moyen nouveau et légèrement moins chronophage d'atteindre votre public et de partager vos connaissances. De nombreux professionnels du commerce ont du mal à publier régulièrement du contenu frais. Ils sont occupés à créer des cours en ligne et d'autres produits numériques qu'ils ont l'intention de vendre à des clients potentiels.

Cela ne signifie pas que le marketing doit être relégué au second plan. Vous devez toujours créer du contenu frais pour les articles de blog, le marketing par e-mail, les réseaux sociaux et d'autres objectifs. Penchons-nous tout d’abord sur la curation de contenu.

Le content curator en plein travail
Trouver un community manager

C’est quoi la curation de contenu ?

La curation de contenu consiste à sélectionner un thème, à trouver le meilleur contenu sur le Web concernant ce thème et à organiser ce contenu pour en faire un tout nouveau contenu que vous partagez avec votre public. Par exemple, disons que vous créez des cours en ligne pour les amateurs de fitness. Vous pourriez vouloir créer un article de blog sur les meilleurs étirements pour la sécurité et le confort après l'entraînement.

Vous pourriez par exemple créer un contenu entièrement nouveau pour guider votre public à travers plusieurs étirements qu'il pourrait effectuer après une séance d'entraînement. L'autre option consiste à trouver d'autres contenus en ligne contenant des informations et des images de qualité, à les regrouper dans votre propre article de blog et à le publier.

La curation de contenu vous permet de réduire le temps que vous consacrez à la création de contenu sans limiter la valeur que vous partagez avec votre public. De plus, vous bénéficiez de l'avantage supplémentaire d'attirer potentiellement des liens retour à partir des sources que vous citez.

schéma technique content curator

Quand faut-il publier du contenu sélectionné ?

Le meilleur moment pour publier du contenu dérivé est lorsque vous n'avez pas le temps ou les ressources pour créer du contenu vous-même. C'est comme s’accorder une pause. Vous pouvez également publier du contenu dérivé lorsque vous trouvez des informations en ligne qui pourraient s'avérer pertinentes pour votre public. Vous pouvez ensuite trouver d'autres éléments de contenu qui se rattachent au premier élément pour créer un contenu complet.

Quelles sont les possibilités offertes par le contenu personnalisé ?

Voici quelques-unes des meilleures utilisations de ce type de contenu.

Articles de blog

Vous pouvez terminer chaque semaine en publiant sur votre blog une liste d'articles de blog sélectionnés, provenant de votre propre site Web ou de sources externes. Vous pourriez partager le titre de chaque article, l'image principale de ce contenu et quelques lignes d'extraits de texte. L'important est de respecter le droit d'auteur du créateur original. Vous ne voulez pas publier un long extrait du contenu qui pourrait enfreindre les droits de propriété intellectuelle de l'auteur. En outre, veillez à créer un lien vers chaque article de blog que vous présentez dans votre contenu sélectionné. Optimisez le texte d'ancrage afin qu'il soit pertinent par rapport à l'article de blog lui-même ainsi que par rapport au thème de votre propre article de blog.

Bulletins d'information hebdomadaires par courriel

Une autre possibilité de contenu personnalisé consiste à envoyer des bulletins d'information par courriel contenant des citations, des découvertes intéressantes, des informations dignes d'intérêt ou d'autres recueils d'informations sur votre secteur. Vous pouvez envoyer ces courriels le vendredi, par exemple, pour couvrir la semaine précédente. De nombreuses entreprises profitent de cette opportunité pour générer du trafic vers leurs propres articles. En fait, chacun de vos billets de blog ou autres articles peut faire double emploi. Vous pouvez également suggérer d'autres publications ou des informations intéressantes provenant de sources externes. Faites savoir aux auteurs de ces articles que vous avez dirigé votre public vers eux. Qui sait ? Ils pourraient créer un lien vers votre contenu à l'avenir.

Messages des réseaux sociaux

Les médias sociaux offrent une autre possibilité de créer du contenu pour votre public. Parcourez les médias sociaux à la recherche de messages intéressants, éducatifs ou inspirants provenant d'autres professionnels de votre secteur. Dans la plupart des cas, vous pouvez intégrer ce contenu dans votre article, votre blog ou votre e-mail. Incluez vos brèves observations sur le contenu pour expliquer à votre public pourquoi vous avez décidé de l'inclure.

Qu’est-ce qu’un content curator ou curateur de contenu ?

Un content curator, c’est une personne qui trie et collecte les données les plus pertinentes, sur Internet, à partager sur les blogs, les sites Web et les réseaux sociaux. Une explication plus simple consiste à considérer le curateur de contenu comme une sorte de bibliothécaire. Les bibliothécaires organisent les livres et les placent sur des étagères dans des groupes spécifiques en fonction du type d'informations qu'ils contiennent. C'est de la même manière que les curateurs de contenus rassemblent leurs données.

Son rôle

Comme les community manager, de plus en plus d'entreprises font appel à des curateurs de contenus pour assurer une bonne stratégie de communication en ligne. Ce professionnel participe à la promotion de l'image de marque en partageant les informations pertinentes sur un site consacré à la curation de contenus. En effet, au risque d'être accusé de "contenu dupliqué", un curateur de contenu doit partager les informations qu'il juge pertinent via des plateformes spécifiques comme Scoop.it ou Pinterest. Cette pratique est très similaire à l'édition de contenu pour aider les lecteurs à trouver des informations difficiles à trouver. À ce titre, la plateforme de curation peut devenir une référence pour "miner" des informations liées à un sujet donné.

Sa mission

La mission du conservateur de contenus est de parcourir le Web pour trouver toutes les informations (vidéos, articles, images, etc.) liées à un sujet donné. Il se charge ensuite de catégoriser celles qui sont les plus susceptibles d'attirer les lecteurs. Ce processus se fait généralement selon une grille fournie par l'entreprise pour définir le type d'informations à partager sur une plateforme dédiée à la gestion de contenu. L'objectif de la curation de contenus est avant tout de gagner le plus de « followers » afin de valoriser l'image d'une entreprise, d'une marque ou d'un groupe. Les informations publiées doivent d'abord être claires pour les lecteurs et les inciter à s’engager. Il permet également de fournir des informations stratégiques aux clients potentiels qui pourraient devenir des clients. Cependant, il faut être vigilant, car la sélection de contenus à ses revers, comme tomber dans le piège de certaines marques qui partage tout et n'importe quoi.

Content curator VS éditeur ?

Bien que l'on puisse affirmer que le travail d'un curateur de contenus et celui d'un rédacteur en chef sont similaires, leurs rôles sont en fait très différents. Les tâches d'un rédacteur sont souvent très vastes et impliquent généralement la révision de la production créative. Il peut s'agir de modifier l'ordre des éléments ou d'en éliminer complètement certaines parties. Le travail d'un content curator, en revanche, consiste à collecter des données. Il peut ajouter des images, réviser des titres ou relier des éléments pertinents par des liens. Toutefois, sa tâche principale consiste à rechercher du nouveau contenu et à le rassembler en un seul endroit. L'aspect le plus important du travail du curateur de contenus est donc de trouver et collecter de nouvelles données sur un sujet précis. Heureusement, les moteurs de recherche permettent un accès rapide aux dernières nouvelles grâce aux actualités et aux alertes. Cela permet de collecter rapidement les données, puis de les partager avec les lecteurs sur les différents canaux, tant que les informations sont actuelles et toujours pertinentes. Les content curator peuvent également utiliser des outils qui les aident à trouver les meilleurs mots clés à utiliser dans les articles pour que leur contenu soit mieux classé dans les résultats des moteurs de recherche. S'ils sont chargés de télécharger le contenu directement sur un site web, ils devront être capables de se familiariser avec des programmes comme WordPress ou Drupal. Certains curateurs de contenus doivent ajouter des images aux articles, et peuvent avoir besoin de trouver des images libres de droits dans un programme comme Creative Commons, ou de choisir dans une bibliothèque payante, comme Getty Images, que l'entreprise utilise sous licence.

Un community manager sur la réunion pour votre business

Qu'est-ce que la curation de contenu dans les médias sociaux ?

La curation de contenu dans les médias sociaux part du principe qu’il ne soit pas nécessaire de rédiger ou de produire tout le contenu que vous publiez. La content curator doit trouver le contenu que le votre public trouvera important ou utile, et le repositionner d'une manière qui serve à la fois l’organisation et le public. Pour créer du contenu qui plaira à la cible, il doit d’abord commencer par consulter les bulletins d'information par courriel. Puis, faire des recherches sur les médias sociaux, suivre les hashtags pertinents ou d'autres mots clés, et s’inscrire aux alertes Google pour les termes pertinents. Sauvegardez ce contenu pour une utilisation future - utilisez un fichier glissant ou un système de gestion des médias sociaux. Le préparer pour l'ajouter ultérieurement au calendrier de médias sociaux et de contenu.

Pourquoi sélectionner du contenu pour les réseaux sociaux ?

L'un des principaux avantages du partage de contenu sélectionné, au lieu du seul contenu que vous créez, est que ce contenu sélectionné vous aide à répondre aux exigences des algorithmes des médias sociaux et à la fréquence du contenu dont vous avez besoin. Par exemple, la demi-vie d'un tweet est inférieure à 20 minutes. Si votre objectif est de rester présent dans le flux Twitter ou autre de votre public, et que votre contenu expire dans les 20 minutes, vous avez besoin de suffisamment d’informations à partager toutes les heures pendant lesquelles vous souhaitez être présent dans le flux de votre public. Il est pratiquement impossible de créer 12 ou 24 éléments de contenu par jour sans tirer parti de la curation de contenu, par exemple en retweetant du contenu ou en republiant un lien, une photo, une vidéo ou un autre élément de contenu intéressant que vous avez trouvé.

Quelles sont les clés d'une curation de contenu réussie ?

Le contenu diffusé doit être utile et pertinent pour votre cible. Si votre contenu n’est pas pertinent, très vite, votre public ne vous écoutera plus. Votre contenu sera moins attractif et les algorithmes ajusteront leur affichage en conséquence. Le contenu que vous préservez doit donc être tout aussi pertinent et informatif que le contenu que vous souhaitez publier. En outre, il ne suffit pas de se contenter de créer des liens vers le texte de quelqu'un d'autre. Il est primordial d’ajouter un contexte autour de la raison pour laquelle vous le partagez. Par exemple, écrire du texte pour une lettre d'information électronique implique d’inclure une ou deux phrases d'introduction expliquant pourquoi vous avez inclus un certain lien ou pourquoi quelqu'un devrait cliquer dessus. Il en va de même pour les réseaux sociaux. Lorsque vous créez et partagez un contenu, il faut prendre le temps d'expliquer pourquoi il est pertinent et pourquoi il a suscité votre intérêt ou votre attention. Utilisez 140 caractères ou l'espace de la légende pour expliquer pourquoi. Cela vous donne l'occasion de donner votre propre point de vue sur le contenu, que vous soyez d'accord ou non avec lui.

Les content curator non rémunérés

Certaines personnes peuvent exercer quotidiennement les fonctions d'un curateur de contenu sans le savoir. C'est particulièrement vrai pour celles et ceux qui partagent activement des données sur les médias sociaux. Ceux qui utilisent Hootsuite ou Tweetdeck pour suivre certains sujets ou types d’individus sur Twitter exercent en fait les fonctions d'un curateur de contenus. De nombreuses personnes travaillent également comme content curator non rémunéré en partageant des images de leurs collections sur Pinterest ou lorsqu'elles publient du contenu collecté sur leurs blogs.

Les curateurs de contenu rémunérés

La croissance et l'expansion de l'information sur l'internet ont entraîné un besoin de personnes pour la trier. Les qualifications requises pour un poste de curateur de contenus comprennent généralement :

  • - un diplôme en journalisme, en anglais ou dans un domaine similaire
  • - ou une expérience professionnelle correspondante
  • - des aptitudes en matière de rédaction et d'édition
  • - la capacité de présenter des informations
  • - et une connaissance pratique des réseaux sociaux en ligne

Dans certains cas, vous devrez également comprendre les concepts de gestion de contenu Web et le langage HTML. Les formations requises sont de niveau Bac+3 ou Bac +5 dans :

  • une école de communication avec une spécialisation dans les domaines des métiers du web, du marketing, de la communication d’entreprise ou publicitaire.
  • - une école de journalisme.

Ou avec les diplômes suivants :

  • - BTS communication option Digital
  • - Bachelor Responsable Communication Marketing Digital
  • - Master Chef de projet Communication Marketing Digital

Le salaire d’un curateur de contenus

Un content curator peut en début de carrière, c’est-à-dire avec moins de 5 ans d’expérience, espérer obtenir entre 30 000€ et 35 000€ brut par an. En tant que senior, son salaire peut être compris entre 35 000€ et 45 000€ brut par an.