Vous avez un projet ? : 0262 78 03 01
  •  | 
La communication c'est quoi ?
Définir la communication

Qu’est-ce que la communication ?

Au sens étymologique, communiquer est issue du latin communicare (mettre en commun, faire part de). La communication, c’est donc l’action de communiquer, partager transmettre des informations ou des connaissances.

En sociologie et en linguistique, la communication regroupe l’ensemble des actions qui peuvent intervenir quand une personne donne une information à une ou plusieurs personnes via le langage oral, le langage corporel ou de code. Au niveau de l’entrepreneuriat, la communication rassemble l'ensemble des techniques et des moyens utilisés pour se faire connaître une marque, un produit, un service, accroître sa notoriété, améliorer son image de marque ou développer sa clientèle.

Contrairement à ce que l’on pense, communiquer ce n’est pas uniquement la transmission d’informations entre deux personnes ou groupes, un émetteur et un récepteur. C’est un peu plus complexe que cela. Il s’agit plus d’un partage d’informations entre deux individus, dans le but de créer une relation, d’échanger des notions, des émotions grâce un langage, des instruments de télécommunication ou des moyens d’informations.

 


Le schéma de la communication

Quelles que soient les formes de communication, elles peuvent être schématisées de la manière suivante selon Roman Jakobson : ✅

L'émetteur & le destinataire

L’émetteur (destinateur) c’est celui qui est à l’origine du message. Son action de communication a pour but de transmettre au récepteur (destinataire) un concept, une idée, une information, une pensée.

Pour que le message soit compris de tous, il doit utiliser un code commun, compris à la fois de l’émetteur et du récepteur. Pour cela, le code utilisé peut-être un code linguistique (sons), code graphique (écriture, symboles, images), des gestes ou des signaux mécaniques (morses). Afin d’entrer en contact avec le destinataire, le message emprunte un canal (média).

On distingue plusieurs canaux : les canaux physiologiques, qui sont propres à chacun (la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût) les canaux techniques, comme la radio, l’ordinateur, le portable, un magazine…

Ils permettent de diffuser le message à travers l’espace et le temps. Le feed-back offre la possibilité au récepteur de répondre au message qui lui est destiné.

schéma réprésentant le processus de la communication

Jakobson spécifie qu’à chaque facteur de communication, correspond une fonction spécifique du langage

La fonction référentielle (référent) :

Elle a un rôle informatif et permet d’établir un contexte. La fonction référentielle englobe toutes informations objectives que diffuse le message (informations, faits, référents, objets…). Son but est d’orienter la communication vers le sujet voulu par l’émetteur. On retrouve cette fonction dans les panneaux de signalisation ou dans les récits.

La fonction expressive ou émotive (émetteur) :

Elle est employée par l’émetteur pour informer le récepteur sur sa personnalité et/ou ses pensées et exprime une émotion (le vocabulaire, le ton, l’intonation de la voix). La fonction émotive se concentre donc sur les émotions et traduit l’attitude de l’émetteur par rapport à son message.

En ce moment sur agence communication 974

La fonction impressive ou conative (récepteur) :

Utilisé par l’émetteur dans le but d’inciter le récepteur à agir ou de l’influencer (propagandes, appel de dons…). Elle se concentre sur les effets produits sur le destinataire.

La fonction phatique ou de contact (canal) :

Elle est utilisée pour créer, conserver le contact, aussi bien physique que psychologique, avec le récepteur. Cela permet également de vérifier la bonne transmission physique du message grâce aux “allo” lors d’une communication, d’un “entendu” à la fin d’un échange ou encore les signes de la tête des interlocuteurs pendant une conférence ou une réunion…

La fonction métalinguistique (code)

Elle est associée au fonctionnement de la langue. Il s’agit de vérifier que le code utilisé est le même pour l’émetteur et le récepteur et ainsi maintenir la compréhension entre eux. Cela peut notamment passer par des traductions, on la retrouve dans les dictionnaires, les modes d’emploi…

La fonction poétique ou stylistique (message)

Elle permet de transformer le message en objet esthétique. Pour cela, on joue sur l’euphonie, l’assonance, l’allitération, l’ordre des mots, les couleurs, mais aussi le ton, le niveau de la langue et la hauteur de la voix pour des messages oraux.

La communication par niveaux

Dans la communication, on retrouve différents types ou niveaux de communication, en fonction du nombre d’intervenants et selon la nature de l’échange. Il en existe trois que voici :

La communication interpersonnelle

Met en relation deux individus que sont l’émetteur et le récepteur. Base de la relation humaine, elle suit un schéma très simple qui est : l’émetteur envoie un message (verbale ou non verbal), via un canal de communication, à un récepteur qui agira en fonction. Sans cette rétroaction, la communication peut être coupée. Cette communication peut se faire directement (en face à face) ou indirectement (téléphone, visioconférence…).

La communication de groupe

Concerne la diffusion d’un message d’un ou plusieurs destinateurs à destination d’un groupe d’individus. Le groupe est défini selon des critères culturels, sociologiques ou en fonction de leur centre d’intérêt. Exemple, la publicité où une entreprise promotionne son produit ou son service auprès d’une tranche de la population. La rétroaction est moins rapide que pour la communication interpersonnelle.

La communication de masse

a pour but de toucher le plus de destinataires possible. Le message diffusé par un émetteur qui peut aussi être un groupe d’émetteurs est destiné à une audience la plus large possible et diffusé par les “mass medias” (presse, radio, télévision). Le message est ainsi diffusé rapidement, cependant sans rétroaction possible et avec le risque de dispersion du message lié au non-ciblage.

✅ La communication pour votre entreprise

Voici les différentes formes de communication que vous pouvez utiliser pour pousser la visibilité et la notoriété de votre marque ou vôtre entreprise

La communication externe : qu'est-ce que la communication externe ?

Les relations publiques : Regroupe toutes les méthodes et les techniques utilisées afin de renforcer la notoriété de la marque et de la promouvoir son image. Son objectif est de renforcer l’image positive d’une entreprise et de favoriser l’engagement des collaborateurs, des prestataires, et du public.

La communication éditoriale : A pour fonction la structuration des contenus (interne et externe) d’une société, afin d’y faire transparaître son identité (valeurs, positionnement, objectifs, vision, enjeux…). À travers un plan de communication et en fonction des supports de communication, il s’agit de construire la ligne éditoriale de l’entreprise, sa storytelling, sans noyer le consommateur d’informations, tout en se différenciant de la concurrence.

La communication digitale : C’est l’ensemble des stratégies et des actions de communication mise en place au sein de l’écosystème digital. On y retrouve les sites internet, les blogs, les réseaux sociaux, les objets connectés et mobiles. L’objectif étant la construction d’une communication solide à travers les canaux les plus appropriés, afin de renforcer la visibilité de la marque, de faciliter les interactions avec son public et de fédérer une communauté.

La communication interne :Elle est destinée des employés, collaborateurs son but est de diffuser les messages de la direction, fédérer les salariés et développer le sentiment d’appartenance. Qu'est que la communication interne ?

Vous recherchez une agence de communication efficace ? Contactez-nous !



Besoin d'un service ou d'un renseignement ? contacter l'équipe de notre agence de communication