Vous avez un projet ? : 0262 78 03 01
  •  | 
L'histoire de la publicité
la premiere agence de vente d'espace publicitaire

Quelle a été la première agence de publicité ?

Il n'y a pas eu de coup de génie pour inspirer les motivations de Volney Palmer, pas d'épiphanie qui a changé sa façon de voir les affaires. Il n'existe même pas une once de preuve suggérant qu'il avait la moindre idée que ses actions allaient changer le monde des affaires pour toujours. Il n'était qu'un petit entrepreneur averti qui se battait pour faire des bénéfices dans une ville criblée de chômage et de dettes. Pourtant, malgré son apparente ignorance, Palmer a bel et bien révolutionné à jamais le monde des affaires aux États-Unis lorsqu'il a fondé la première agence de publicité du pays à Philadelphie en 1841.

La vente d'espaces publicitaires dans les journaux était loin d'être une idée nouvelle dans les années 1840. Dès 1704, les journaux américains publiaient régulièrement des annonces commerciales et personnelles pour une somme modique. Fils d'un entrepreneur de presse, Palmer n'était pas étranger à cette pratique. Enfant, il aidait son père dans les opérations quotidiennes de collecte des annonces et de publication du New Jersey Mirror and Burlington County Advertiser, un petit journal de Mount Holly, dans le New Jersey.

Pourtant, malgré son expérience dans le domaine de la presse, Palmer a poursuivi d'autres activités lorsqu'il a quitté l'entreprise familiale. En 1841, Palmer s'installe à Philadelphie et crée un bureau immobilier dans la ville.

Les débuts de la publicité

L'histoire de la publicité

Dés l’Antiquité, on retrouve la publicité sous forme de fresque, qui vante les mérites des politiciens ou pour annoncer les combats de gladiateurs. Certains considèrent une affiche qui fut découverte à Thèbes, datant de 1000 ans av. J-C, qui offrait une pièce d’or pour la capture d’un esclave en fuite, comme la première publicité réalisée en série.

Au Moyen- ge, la publicité se résume aux ordonnances royales et aux annonces commerçantes diffusées par les crieurs publics. L’apparition de l’imprimerie au XVe siècle, favorise les premiers flyers (petite page imprimée, distribuée dans la rue de main à main) et les affichent dans la rue font leur apparition. François Ier décrète en 1539 que les ordonnances seront rédigées à la main et affichées sur les murs à la vue de tous, après avoir été dites par un crieur.

La London Gazette publie en 1660, dans sa revue, une publicité pour un dentifrice. Il s’agirait de la première publicité imprimée dans un périodique. Durant la Révolution française, on voit apparaître le marketing politique avec les affiches et les pamphlets typographiés ou imprimés afin de propager plus vite les messages révolutionnaires.

Juin 1836 annonce le début de l’histoire de la publicité dans les médias, Émile de Girardin propriétaire du journal “La Presse”, diffusent les premières annonces commerciales, dans son quotidien. Ces publicités vont permettre d’accroître la rentabilité du journal en baissant son prix et en obtenant de nouveaux lecteurs. Ce système permit au Figaro, en 1896, de réaliser 37% de recette grâce aux annonces.

En ce moment sur agence communication 974

Le début du XXe siècle marque un autre tournant dans l’histoire de la publicité avec les affiches publicitaires qui se transforme avec les formes, les couleurs pour les rendre plus attrayantes et l’apparition des premiers logos de marques sur les emballages.

L’apparition de la radio en 1922 voit aussi l’arrivée des premiers spots publicitaires en 1928. Grâce à la radio, la publicité prend une dimension musicale avec l’apparition des slogans (oral et écrite). Les premiers spots télévisés apparaissent en France en 1968.

À partir de ce moment, la publicité devient un élément important dans la compétitivité, les grands groupes rivalisant de créativité et lançant d’onéreuse campagne publicitaire pour des diffusions radio et télé. Aujourd’hui, la publicité a vu ses supports de communication se diversifier avec Internet et les réseaux sociaux, ainsi que de nouvelles formes de communication comme :

- La publicité informative, elle a pour objectif d’informer le client sur la présence d’un produit, de ses qualités, caractéristiques, ses avantages…

- La publicité persuasive, son but est de convaincre grâce à des arguments rationnels (démonstration) pour créer une affection pour une marque et encourager la fidélisation.

- La publicité mécaniste, à l’aide de messages, slogan simple et répété, l’intention étant de créer un automatisme chez le consommateur pour favoriser les achats réflexes.

- La publicité suggestive, elle repose sur une approche psychologique en jouant sur nos mécanismes inconscients et sur l’effet des images sur nos sens, tels que le fantasme, le plaisir, l’identification, le déplaisir.

- La publicité projective met en avant l’appartenance du client, à une communauté ou un groupe social qui correspond à ses motivations, grâce à un produit.

- Le shockvertising, c’est de la publicité dont le but est de choquer par des images ou des textes.

- Le display concerne les formats de publicité graphique, vidéo et audio sur Internet (bannières, fenêtre pop-up, skyscraper, le flash transparent…), cela passe par différentes régies telles que Google Ads, Facebook, Instagram, YouTube, Twitter…