communiquer en cas de crise CQFD

Les techniques de communication de crise
Dans cet article :
    Add a header to begin generating the table of contents

    Communiquer en période de crise : une nécessité pour les entreprises

    La crise sanitaire que nous traversons depuis mars 2020 a eu des répercussions dans tous les secteurs, affectant l’activité des sociétés, leur mode de fonctionnement et leur façon de communiquer. Les entreprises ont dû trouver des moyens de maintenir leur chiffre d’affaires tout en faisant face à des besoins de changements organisationnels et fonctionnels.

    Certains ont opté pour la réduction des dépenses de communication en réponse à la crise de la Covid-19. Cependant, il est essentiel de comprendre que la communication joue un rôle indispensable en période de crise. Ainsi, il a été nécessaire de revoir et d’adapter la communication en fonction du contexte.

    Selon Timothy Coombs, la communication de crise doit répondre à trois critères : informer, adapter les informations et restaurer la réputation de la marque. Dans un environnement aussi incertain, les comportements inadaptés des entreprises et le manque de communication prolongé peuvent nuire à la société et affecter son image de marque. Par conséquent, la communication a évolué, nécessitant des ajustements tant en communication externe qu’en communication interne.

    La crise et l’importance de la communication interne

    Au cours de l’année 2020, la communication interne des entreprises s’est principalement axée sur l’information des salariés à travers différents canaux tels que les visioconférences, les entretiens téléphoniques, les réseaux sociaux internes et les applications internes. L’avènement du télétravail a modifié la relation des employés avec leur travail, leur hiérarchie et leurs collègues.

    Cette situation a donné naissance à une nouvelle forme de travail hybride, combinant présentiel et distanciel, ce qui a nécessité de repenser la culture d’entreprise et le sentiment d’appartenance. Dans notre société de communication, par exemple, nous avons dû adapter les outils et les moyens de communication internes afin de continuer à soutenir les employés et maintenir leur engagement.

    Les changements auxquels nous avons été confrontés en 2020 et que nous continuons de vivre en 2021 nous obligent à poursuivre une approche de communication claire, efficace et utile. Il est important de répondre aux besoins et aux attentes des employés qui jonglent entre le télétravail et le travail sur site, tout en étant confrontés à la nécessité de concilier vie professionnelle et vie personnelle. Voici quelques informations qui peuvent les aider :

    • Des consignes précises concernant la sécurité au travail.
    • Une politique de télétravail aussi cohérente que celle en place au bureau.
    • Des règles de coopération et de coordination des équipes.
    • Encourager les interactions humaines et renforcer le sentiment d’appartenance.
    • Communiquer la situation de l’entreprise et définir les priorités à court terme.
    • Établir la confiance et le soutien des managers.
    • Guider les managers pour répondre aux attentes hiérarchiques en matière de résultats, tout en prenant en compte les préoccupations des employés concernant les conditions de travail.

    Il est essentiel de considérer les employés comme des individus réfléchis, plutôt que comme de simples ressources bureaucratiques. 

    En période de crise, il est crucial de faire un diagnostic et maintenir une communication ouverte, transparente et empathique avec les employés.

    La communication interne efficace joue un rôle central dans la gestion de crise. Elle permet de partager les informations pertinentes, de rassurer les employés, de maintenir leur motivation et de préserver le lien social au sein de l’entreprise. Voici quelques pratiques recommandées pour une communication interne efficace en période de crise :

    1. Utiliser des canaux de communication variés : Les emails, les réunions virtuelles, les bulletins d’information, les plateformes collaboratives, les réseaux sociaux internes, et les applications de messagerie instantanée peuvent être utilisés pour diffuser les informations aux employés. Il est important de choisir les canaux adaptés en fonction des besoins et des préférences des collaborateurs.

    2. Fournir des mises à jour régulières : La crise évolue rapidement, il est donc essentiel de maintenir les employés informés des derniers développements, des mesures prises par l’entreprise et des changements organisationnels. Des mises à jour régulières, claires et concises permettent de réduire l’incertitude et de prévenir la propagation de rumeurs.

    3. Favoriser l’interaction et la participation : Encourager les employés à poser des questions, à partager leurs préoccupations et à contribuer aux discussions. Les sondages, les sessions de questions-réponses en direct et les forums de discussion peuvent être mis en place pour favoriser l’interaction et la participation des collaborateurs.

    4. Mettre en valeur les succès et les efforts : Il est important de reconnaître et de célébrer les succès, les réalisations et les efforts des employés, même en période de crise. Cela renforce leur motivation, leur engagement et leur sentiment de valorisation.

    5. Pratiquer l’écoute active : Les dirigeants et les responsables doivent être disponibles pour écouter les préoccupations et les suggestions des employés. Il est important de montrer de l’empathie, de prendre en compte leurs besoins et de répondre de manière appropriée.

    6. Offrir du soutien et des ressources : En période de crise, les employés peuvent faire face à des défis personnels et professionnels. Il est essentiel de leur fournir des ressources, des conseils et du soutien pour les aider à faire face aux difficultés et à maintenir leur bien-être.

    En résumé, la communication interne efficace est d’une importance capitale pour les entreprises en période de crise. Elle permet de maintenir le lien avec les employés, de partager les informations essentielles, de favoriser l’engagement et de préserver la culture d’entreprise. En mettant en place des pratiques de communication adaptées, les entreprises peuvent mieux traverser les périodes de crise et préparer leur avenir avec succès.

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe

    La communication externe en temps de crise 

    un pilier essentiel pour préserver la réputation de l’entreprise » En temps de crise, la communication externe devient un pilier essentiel pour préserver la réputation de l’entreprise. Les événements imprévus peuvent rapidement avoir un impact négatif sur l’image et la confiance des parties prenantes. Dans de tels moments, il est crucial d’adopter une approche proactive en fournissant des informations claires et transparentes à travers divers canaux de communication. Une communication rapide, honnête et authentique aide à minimiser les dommages potentiels, à rassurer les parties prenantes et à préserver la confiance dans l’entreprise.

    Gérer la communication externe en période de crise 

     les bonnes pratiques à adopter » Pour gérer efficacement la communication externe en période de crise, il est essentiel d’adopter certaines bonnes pratiques. Tout d’abord, il est important de former une équipe de communication de crise dédiée, composée de membres clés de l’entreprise, afin de coordonner les efforts de communication. Ensuite, il est primordial de mettre en place une stratégie claire de communication, en identifiant les messages clés à transmettre et en adaptant le ton et le style de communication en fonction de la situation. De plus, il est recommandé d’utiliser différents canaux de communication, tels que les médias traditionnels, les réseaux sociaux et les communiqués de presse, pour atteindre un large public. Enfin, il est crucial d’être réactif aux préoccupations et questions des parties prenantes, en fournissant des réponses rapides et précises pour éviter la propagation de rumeurs ou de fausses informations.

    Au-delà des murs de l’entreprise : l’importance de la communication externe en temps de crise 

    En temps de crise, l’importance de la communication externe va au-delà des murs de l’entreprise. Les parties prenantes externes, telles que les clients, les investisseurs, les médias et le grand public, jouent un rôle crucial dans la façon dont la crise est perçue et gérée. Une communication externe efficace permet à l’entreprise de partager sa version des faits, de fournir des mises à jour régulières et de montrer son engagement à résoudre la crise. En étant transparente et en communiquant de manière proactive avec les parties prenantes externes, l’entreprise peut atténuer les répercussions négatives, restaurer la confiance et démontrer sa capacité à faire face aux difficultés.

    Comment protéger l’image de l’entreprise face aux parties prenantes

     Lorsqu’une crise survient, protéger l’image de l’entreprise face aux parties prenantes devient une priorité majeure. La communication externe joue un rôle clé dans ce processus. Il est essentiel de mettre en place une stratégie de communication proactive qui vise à contrôler le récit de la crise, plutôt que de laisser les autres le faire à votre place. Cela implique de prendre des mesures rapides pour reconnaître la crise, d’assumer la responsabilité, d’exprimer des remords sincères le cas échéant, et de montrer des actions concrètes pour résoudre la situation. En interagissant de manière transparente avec les parties prenantes, en fournissant des mises à jour régulières et en répondant aux préoccupations, l’entreprise peut renforcer sa crédibilité et atténuer les effets négatifs de la crise sur son image.

    Un outil stratégique pour maintenir la confiance en période de crise

     En période de crise, la communication externe devient un outil stratégique essentiel pour maintenir la confiance des parties prenantes. L’objectif principal est d’établir une communication ouverte, transparente et honnête avec les parties prenantes externes. Cela peut être réalisé en communiquant régulièrement sur les progrès réalisés pour résoudre la crise, en fournissant des informations factuelles et en répondant rapidement et efficacement aux préoccupations. En utilisant la communication externe comme un moyen de partager des informations précises et de maintenir un dialogue ouvert, l’entreprise peut consolider la confiance des parties prenantes et montrer son engagement à surmonter la crise.

    Comment engager efficacement les médias et le public

     L’engagement efficace des médias et du public est crucial lors d’une communication de crise. Les médias ont un rôle majeur dans la diffusion des informations et peuvent influencer la perception de l’entreprise par le public. Il est donc essentiel d’établir des relations solides avec les médias, en fournissant des informations précises, en organisant des briefings et des interviews pour maintenir un flux d’informations constant. Parallèlement, l’engagement direct avec le public via les réseaux sociaux et d’autres canaux de communication permet à l’entreprise de répondre aux préoccupations et aux questions, de fournir des mises à jour en temps réel et de rectifier les éventuelles erreurs de communication. En gérant de manière proactive l’engagement des médias et du public, l’entreprise peut influencer positivement la perception de la crise et protéger sa réputation.

    Transparence et cohérence : les clés d’une communication externe réussie en situation de crise

     La transparence et la cohérence sont des éléments clés d’une communication externe réussie en situation de crise. Être transparent signifie partager des informations factuelles, reconnaître les erreurs éventuelles et les conséquences de la crise, et fournir des mises à jour régulières aux parties prenantes. La cohérence, quant à elle, consiste à maintenir un message clair et cohérent à travers tous les canaux de communication utilisés. En combinant transparence et cohérence, l’entreprise démontre sa responsabilité et son engagement à résoudre la crise, ce qui contribue à maintenir la confiance des parties prenantes et à minimiser les dommages à l’image de l’entreprise.

    Apprendre des expériences passées et préparer l’avenir

     La communication externe en période de crise offre une opportunité d’apprendre des expériences passées et de préparer l’avenir. Chaque crise est une leçon, et en analysant les réponses précédentes, l’entreprise peut identifier les forces et les faiblesses de sa communication. Cela permet de mettre en place des mesures d’amélioration pour les futures crises et d’anticiper les défis potentiels. La préparation inclut également la formation du personnel, la mise en place de procédures de communication d’urgence et l’établissement de relations solides avec les parties prenantes clés. En tirant des enseignements des crises passées et en se préparant activement, l’entreprise est mieux équipée pour faire face aux défis de communication futurs et pour protéger sa réputation.

    Une demande spécifique ? Besoin d’un conseil ? Peut-être un devis ? 

    contactez notre sympathique équipe

    Victime du GhostRank ?

    Vous êtes entrepreneur à la Réunion, votre site fait peu ou pas de visite ? Vous êtes sûrement infecté par le virus qui sévit sur 95%

    des sites de la Réunion

    Informez-vous sur le phénomène GhostRank Virus 2024 sur les sites web Réunionnais

    Retour en haut